Programme

      Si l’élection de Barack Obama en novembre 2008 a marqué une « nouvelle ère progressiste », son mandat signale aussi un renouveau de la contestation de la gauche radicale et progressiste aux Etats-Unis : manifestations des fonctionnaires du Wisconsin, mouvements Occupy et Fight for $15, grève des enseignant-e-s de Chicago, Dreamers, Moral Mondays, Black Lives Matter, occupation de la réserve indienne de Standing Rock et défilés anti-Trump, et enfin la Women’s March de janvier 2017. En parallèle, les mouvements politiques conservateurs (Tea Party, National Rifle Association, droite évangélique) ont aussi connu d’importantes évolutions, et ce renouveau du militantisme de terrain a même fortement contribué à l’élection de Donald Trump en novembre dernier.

 

Dans ce contexte, et à un moment où le pays apparaît particulièrement divisé, sommes-nous en train d’assister à la fin du paradigme néolibéral qui fait consensus depuis les années 1970 ? Quelles relations entretiennent ces mobilisations en apparence décentralisées et horizontales avec les secteurs plus institutionnalisés de l’espace des mouvements sociaux (syndicats, secteur associatif, organisations politiques) ? Dans quelles continuités et lignages historiques s’insèrent-ils ?

 

Cette journée d’étude cherche à dresser un état des lieux du champ des mobilisations américaines et à obtenir une perspective comparée de phénomènes très récents voire toujours en cours, tout en rassemblant les jeunes chercheur-e-s (doctorant-e-s et jeunes docteur-e-s) de toutes les disciplines universitaires qui se spécialisent sur les mouvements sociaux aux États-Unis. Les contributions seront placées sous l’égide de nos deux invité-e-s nord-américain-e-s, Lesley Wood et Micah Uetricht, ainsi que des discutants Romain Huret et Julien Talpin.



Inscription gratuite mais obligatoire sur jemobilisationsusa.eventbrite.fr.

Programme en pdf disponible ici.

 
PROGRAMME DETAILLE 

8h30 Accueil

9h Discours d’ouverture – Lesley Wood

9h30 Premier panel : « Action collective, contestation, révoltes »
Discutant : Julien Talpin

  • « Le renouveau de la droite militante : replacer le mouvement Tea Party dans l’histoire des révoltes fiscales » – Tamara Boussac
  • «The Wall Spectacle. Pro-« Border Fence » Mobilizations in Arizona» – Damien Simonneau
  • « Organiser et mobiliser les inorganisés des multinationales des services : Les campagnes Our Walmart et Fight for $15 entre restructurations industrielles et syndicales » – Mathieu Hocquelet
  • «From Gang Banging to Gang Organizing: The Ñetas Between a Gang and a Political Movement» – Martin Lamotte

12h30 Déjeuner

14h Second panel : « Luttes culturelles, luttes mémorielles, luttes idéologiques » 
Discutant : Romain Huret

  • «American Anarchism and the Occupy Wall Street Movement: A Social Media Study» – Clifford Baverel
  • «Confederate Memory since 2008» – Andrew Houck
  • «Gun Control Policy in the United States: The Role of Interest Groups and Pressure Campaigns under the Administrations of Bush, Obama and Trump» – Natasha Boodhoo
  • «Conservative Documentaries After 2008: A Vindication of Neoliberalism?» – Clément Grouzard

17h Discours de clôture – Micah Uetricht

17h30 Cocktail

Publicités